Pour gérer le planning de vos paniers cliquez sur Boutique

Le mercredi 23 juin 2021 : Journée à la ferme de Montgazon à ton assiette

  Publié le   par   Pas de commentaire

Vidéo réalisée par Emma S.

Mercredi 23 juin 2021, c’est la sortie à la ferme organisée par Marché sur l’Eau et Ecobul. Le temps n’est pas au beau fixe mais il ne pleut pas. Quelle chance ! Nous nous rendons chez Emeline et Charles, producteurs céréaliers en conversion bio. Mais avant ça, il faut cuisiner le pique-nique pour tout le monde, 57 personnes cette année,  avec les bonnes pâtes qu’Emeline confectionne à partir de ses farines !
Alors c’est parti, cuisson des pâtes, des œufs durs, des aubergines au four, des pleurotes… Epluchage et découpage des concombres, des courgettes puis les faire mariner, préparation de l’huile à l’ail frais, de la sauce à la tomate… Puis assemblage des salades ! Reste le plus compliqué, trouver de la place dans le frigo !

Nous nous retrouvons à Courquetaine, à la ferme de Montgazon en Seine-et-Marne ce matin avec l’équipe de Marché sur l’Eau. Il faut installer les toilettes sèches que La Requincaillerie a confectionné pour l’occasion et finir la préparation des salades avant que le bus arrive.

Le temps d’échanger avec Emeline, notre hôte de la journée, de boire un café et le bus est déjà là !

Les masques tombent enfin pour respirer l’air de la campagne ! Les enfants commencent déjà à courir et les plus grands aussi se dégourdissent les jambes ! L’utilisation des toilettes sèches commence déjà 🙂

Nous partons de ce pas découvrir les plantations autour de la ferme. Nous commençons par la luzerne, qui permet d’apporter de l’azote à la terre, indispensable pour la culture du blé ! Emeline nous explique que cette culture permet l’apport d’azote suffisant sur 3 années.
Elle est en conversion bio, c’est-à-dire qu’elle passe au fur et à mesure tous ses champs de culture conventionnelle à la culture biologique : il faut 2 ans minimum de non traitement. Elle pratique la rotation des cultures afin de nettoyer le sol pour les productions suivantes ainsi que l’enrichir et permettre une meilleure aération grâce aux racines.

La betterave quant à elle est difficile à cultiver en agriculture biologique car ce n’est pas une plante qui recouvre beaucoup donc il y a des herbes indésirables et des maladies : c’est pourquoi une fois qu’elle sera complètement en bio elle n’en sèmera plus.

Nous continuons notre chemin pour découvrir des champs de colza et de féveroles. La féverole permet de fixer l’azote de l’air grâce à des rhizobiums, des petits champignons qui se forment au niveau des racines. Encore une plante très intéressante pour la culture des céréales ! Elle est ensuite destinée à la consommation animale (mais nous pouvons aussi la manger !)
Nous nous étonnons de la chaleur qui se dégage des champs de colza, certains en profitent pour goûter les graines et les féveroles….

Sur notre chemin de retour, nous passons devant les différentes machines utilisées pour la culture, c’est impressionnant !

Nous nous éclipsons pour préparer le pique-nique pendant que la visite continue…
Un bon repas nous attend !
Au menu : salade en tout genre pour mettre en avant les merveilleuses pâtes d’Emeline mais aussi tous les bons produits des producteurs partenaires de MSE . Il y en aura pour tous les goûts : tomates, concombres et fromage ; pleurotes et persillade ; pesto de fanes de carottes/radis et tomme de vache ; courgettes marinées au miel ; tomates et aubergines grillées…

Nous finissons ce repas par de délicieuses fraises puis un premier groupe part avec Emeline vers le moulin pour des explications sur la fabrication de farine puis la transformation en pâte ! Petit quizz pour reconnaître les différentes pâtes en fonction des moules… Pas facile !

La journée touche déjà à sa fin mais tout le monde se réjouit de passer faire un tour du côté du poulailler avant de repartir. Les enfants s’amusent à les nourrir et les attraper… Ils ramassent les œufs tout frais, s’approchent des chèvres… mais il est temps de remonter dans le bus !

Merci à tous pour votre intérêt, votre écoute et vos questions ! 1000 Mercis à Emeline pour son temps donné, par ses explications claires et précises, sa bonne humeur. Nous repartons avec de nombreuses nouvelles connaissances sur l’agriculture céréalière.

A l’année prochaine pour découvrir un nouveau métier !

Je vous remercie pour cette belle journée ! Merci à Marché sur l’Eau, Ecobul pour l’organisation, la restauration, l’ambiance !
Et Merci à notre hôtesse, Emeline, pour son accueil chaleureux et encore merci à elle de nous avoir consacré sa journée.
J’ai appris plein de choses ! notamment autour de la farine, des farines. Je sais à quoi ressemble un champ de fèves !
Emeline est intarissable sur son activité. C’est un plaisir de l’écouter. Ses explications sont claires. Elle fait preuve de pédagogie. Elle nous montre et nous raconte toute la complexité du métier de céréalier. Même si une partie de son exploitation est en conventionnel, elle ne s’en pose pas moins de questions. La réflexion est permanente.
On sent la passion pour ce métier auquel s’ajoute celui de meunière. Et elle et son mari ont encore des idées !
Cela fait plaisir de rencontrer des professionnels qui, malgré les difficultés, cherchent toujours à améliorer et vont de l’avant. Bravo !
Et encore merci !
Françoise, adhérente de Marché sur l’Eau
Merci les amies d’avoir organisé cette journée qui nous a permis, une fois de plus, de comprendre un peu mieux la réalité du terrain et toutes les difficultés que rencontrent les producteurs(trices).
Cela ne fait que renforcer notre engagement vis-à-vis de tous ces producteurs qui se battent quotidiennement pour nous assurer une consommation de produits frais et de qualité et merci à Marché sur l’Eau et à Ecobul d’assurer le lien entre producteurs et les consom’acteurs que nous sommes.
A bientôt pour d’autres aventures solidaires…
Mireille et Joël, adhérents de Marché sur l’Eau

                                                                                                                                                                


Auteur : Amarine